mardi, novembre 12

Vous trouverez différents systèmes de fonds communs de placement, chacun utilisant une approche différente. Ils mettent en commun l’argent de plusieurs investisseurs qui va être investi dans une grande variété de titres. Chaque participant a ainsi sa quote-part qui est proportionnelle au nombre de ses parts dans le fond commun. Les deux dernières décennies ces fonds ont gagné en popularité.

Ces fonds génèrent des revenus sous la forme de dividendes ou des intérêts payés sur les titres des fonds. Et vous pouvez soit gagner, soit perdre du capital, quand on effectue des ventes de titres détenus par les fonds. Chaque fond a son gestionnaire. Il est chargé de vendre et d’acheter les placements en suivant les lignes directrices des buts établis à l’avance – la préservation de son capital, les revenus à court terme et la croissance à long terme.

Les types de fonds communs de placement

  1. Les fonds d’actions mondiales – ils répondent parfaitement aux conseils de diversification, parce que avec eux vous investissez dans des actifs qui sont répartis dans le monde entier. Ils sont placés dans des actions étrangères et dans quelques titres canadiens.
  2. Les fonds d’actions canadiennes – ils s’inscrivent plutôt dans une optique de stratégie de placement à long terme. Ces fonds sont placés dans les actions d’une palette riche de sociétés canadiennes. Si vous achetez des parts d’un tel fond, vous devenez copropriétaire de chaque titre du portefeuille du fonds.
  3. Fond de titre à revenu fixe – d’habitude ils sont placés dans des actions et dans des obligations privilégiées, avec versement de dividende fixe. Ils ont un prix plus stable, par rapport aux fonds d’actions.
  4. Fonds de répartition d’actifs – ce sont des placement diversifiés, vu le fait qu’ils sont placés dans plusieurs catégories d’actifs: liquidités, obligations et actions.En cas de répli du marché, ils subissent, donc, moins de pertes.

Pourquoi les fonds communs de placement sont si attirants?

  • Tout d’abord – il en existe une variété tellement grande, que chaque investisseur peut trouver celui qui correspond le plus à ses attentes et à ses exigences.
  • Ils sont gérés par des professionnels! Ils sont spécialistes dans la matière et les décisions de placement se basent sur des analyses approfondies du marché, sur leur expérience et sur les données des logiciels spécialisés avec lesquels ils travaillent.
  • Un fonds commun permet la diversification – il contient un nombre de titres très élevé, par rapport au nombre que peuvent atteindre les investisseurs indépendants. Le risque est réparti et les effets de la volatilité du marché sont réduits.
  • Les investisseurs ont un accès facile à leur argent. Vous pouvez acheter et vendre les parts des fonds communs de placement tous les jours ouvrables.
  • Le système de ces fonds est souple. En tant qu’investisseur, vous pouvez transférer votre argent d’un fonds à un autre selon vos objectifs et vos besoins qui changent au fil du temps.

Les fonds communs de placement immobilier (FCPI)

Ici plusieurs investisseurs ont une part acquérie dans un bien immobilier. Même avec une petite somme de départ vous avez la possibilité de toucher un rendement élevé.

Les éléments que vous devez prendre en considération avec ce type de fonds, sont les suivants:

  • le mouvement du marché de l’immobilier;
  • le gestionnaire du fonds et ses références;
  • sachez que tous les investisseurs jouissent ensemble des avantages de location, mais en subissent aussi les risques;
  • c’est une société de gestion qui va gérer ce fond et elle va garantir l’exécution de toutes les opérations relatives aux biens immobiliers.

Share.

About Author

Leave A Reply