mardi, novembre 12

On vous présente un placement intéressant. Actuellement, investir dans le vin est une idée très alléchante. Mais même si cela vous semble simple, c’est, en fait, un investissement pour les plus avertis, qui ont acquis déjà une bonne connaissance des méchanismes des marchés. Et il faut être vraiment un connaisseur pour bien investir dans le vin. 

Ce type de placement est sujet aux mêmes principes qui régissent la gestion d’un portefeuille d’actions. La meilleure tactique est celle de la diversification – avoir des grands crus bordelais, par exemple, mais avoir aussi des noms à valeur spéculative. L’année 2018 a marqué un record dans la production de vin au niveau mondial. L’Espagne a confirmé sa place de leader, en exportant 20,9 millions d’hectolitres, ce qui représente 19,4% du marché mondial.

En 2018 dans le monde ont été produits 292,3 millions d’hectolitres, ce qui est le plus haut niveau atteint depuis 15 ans. Les trois principaux producteurs mondiaux de vin restent l’Espagne, la France et l’Italie. Et les plus gros consommateurs sont la France, l’Italie, les État-Unis, la Chine et l’Allemagne, ces pays consomment plus de la moitié du vin produit dans le monde.

Comment investir dans le vin

Pour commencer, évitez les sites en ligne, vous trouvez les meilleurs produits dans des réseaux fermés d’investisseurs expérimentés. Le marché du vin a un grand potentiel tant au niveau national qu’au niveau international. Choisissez très soigneusement les crus. Investir dans le vin requiert un plus haut niveau de patience que pour d’autres types de placements. Les vins acquièrent de la valeur sur le long terme. Il faut être aussi préparé à l’éventualité de ne rien gagner du tout.Les prix de vos bouteilles pourraient aussi baisser.

  • Commencez par fixer votre budget d’investissement.
  • Informez-vous sur les sources d’approvisionnement.
  • Sachez que les vins qui ont connu une importante hausse de prix pendant les quelques dernières années ont des très faibles perspectives de bénéfice. Exemple: Châteaux Bordelais.
  • N’oubliez pas que les vins doivent être conservés dans des conditions spéciales, pour ne pas perdre leur goût et les propriétés qui les rendent attrayants. Donc, prévoyez des coûts de stockage, avec température et taux humidité garantis pour vos bouteilles. Si vous ne disposez pas de cave, investissez dans une armoire à vins (son prix varie de 800-1200-1500 € et plus, selon sa marque et sa contenance). 
  • À privilégier – les millésimes anciens, les années 90, le 2000, le 2005. Les années d’exception pour le vin: le 1945, le 1959, le 1982, le 1989. Voici quelques grandes années pour les Grands crus de Bordeaux : le 1947, le 1953, le 1955, le 1961, le 1970, le 1978, le 1985, le 1988, le 2005, le 2010.
  • Une précaution à prendre toujours: vérifiez au préalable l’état des vins et informez-vous en ce qui regarde leurs précédants propriétaires.
  • Le meilleur moyen de revendre – participer aux enchères. Comptez entre 15% et 20% de frais de participation.Et vous devez des impôts sur ce revenu. Avant les enchères les vins passent des expertises qui doivent confirmer leur bon état et leurs qualités précieuses.

Les critères pour bien investir dans le vin

Pour effectuer les bons choix, prenez en compte les critères suivants:

  • la provenance du vin – les vins les plus précieux pour les investisseurs sont les vins qui ont effectué un voyage seulement entre le producteur et l’entrepôt. Plus un vin circule dans le monde, moins on pourra garantir les conditions auxquelles il a été conservé. Donc, ici il y a un risque potentiel de qualité détériorée, suite aux nombreux déplacements et stockages des bouteilles. Vous ferez un mauvais investissement, en achetant un tel vin.
  • le millésime –  certains vins vieillissent mieux que d’autres. Certains ont une espérance de vie plus courte. Pour être un bon instrument d’investissement, un vin devrait pouvoir se conserver pendant plusieurs décennies.
  • Éviter la contrefaçon – il y a beaucoup d’imitations dans le monde du vin aussi. C’est pour cette raison qu’il n’est pas conseillable de se procurer ses bouteilles à travers des sites Internet. Choisissez un fournisseur professionnel, en effet, il a tout intérêt à ne vendre que des vins de haute qualité.

Share.

About Author

Leave A Reply